Le Futur du travail : Comprendre, s’adapter et anticiper
Entreprise Futur du travail IA

10 juillet 2024

(2 minutes ⌛)

Le Futur du travail : Comprendre, s’adapter et anticiper

Le « Future of Work » décrit les évolutions rapides des méthodes de travail, influencées par les nouvelles technologies, les changements sociétaux et les attentes des actifs. 

Face à ces transformations, les entreprises doivent s’adapter et rester compétitives.

Qu’est-ce que le « Future of Work » ?

Le « Future of Work » englobe plusieurs aspects :

  • Les technologies émergentes : l’intelligence artificielle (IA), l’automatisation, le big data, et la réalité virtuelle et augmentée. En 2024, 60% des entreprises prévoient d’augmenter leurs investissements dans l’IA et l’automatisation. D’ici 2025, L’IA pourraient automatiser jusqu’à 30% des tâches courantes dans certains secteurs​;
  • Les nouveaux modèles de travail : le télétravail, le travail hybride et les espaces de coworking… En 2023, environ 48% des employés européens travaillaient en mode hybride, combinant télétravail et travail en présentiel​, en conséquence les entreprises réduisent leurs coûts immobiliers, investissent dans des outils de collaboration en ligne et renforcent la cybersécurité.
  • Les compétences en mutation : l’importance croissante des compétences numériques, des soft skills et de la formation continue. Avec l’évolution rapide des technologies, l’apprentissage continu est essentiel. On estime que 40% des compétences de base des employés changeront d’ici 2025. Les entreprises « skills-based-companies » offrent la possibilité aux talents de diversifier leur évolution de carrière et ne plus être sur un schéma unique et ascendant. Elles favorisent l’agilité, l’innovation et l’efficacité en permettant aux collaborateurs de travailler de manière transversale et collaborative, souvent en équipes multidisciplinaires centrées sur des projets ou des objectifs communs. Cette approche vise à maximiser l’utilisation des talents et à répondre rapidement aux besoins changeants du marché.

L’évolution culturelle : un focus sur l’équilibre travail-vie personnelle, la diversité et l’inclusion. Les entreprises doivent adopter des structures plus flexibles et décentralisées, réinventer la Culture d’Entreprise, adapter ses politiques RH.

Économie des Gigs et Freelance : la Gig economy est en plein essor, avec un nombre croissant de travailleurs optant pour des missions courtes et flexibles. En 2023, plus de 35% de la main-d’œuvre mondiale était impliquée dans des travaux freelance​. En France, 1,3 million de freelances selon les rapports publiés par des plateformes de freelancing et des études de marché spécialisées. À l’échelle européenne, il y a eu une augmentation significative pour porter ce chiffre à 11 millions de freelances dans l’ensemble de l’Union européenne. Les entreprises doivent repenser les politiques de recrutement et de gestion des talents pour inclure les freelances et les travailleurs de la gig economy, en adaptant leurs politiques de gestion des talents et assurer une conformité juridique pour éviter les requalifications en CDI.

Le « Future of Work » représente à la fois un défi et une opportunité pour les entreprises. En adoptant les nouvelles tendances et en investissant dans les technologies et les compétences de demain, les entreprises peuvent non seulement survivre mais prospérer dans ce nouvel environnement de travail. Celles qui sauront tirer parti de ces changements seront mieux positionnées pour attirer et retenir les meilleurs talents, tout en augmentant leur compétitivité.

Article précédent
Reskilling et recrutement

Reskilling et recrutement

Le coût du reskilling par rapport au recrutement peut varier selon plusieurs facteurs tels que l’industrie, la région géographique, le...

04 juillet 2024

3 min